Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est beaucoup question ces temps derniers de Quenelles ™ et d’Ananas ™ (1). Cela amuse certaines personnes, en révulse d’autres…

Mais peut-être y aurait-il un ver dans l’ananas ou une quenelle fourrée à la quenelle ?

 

Quand on entend ou lit les critiques d’Alain Soral ou de Dieudonné M’bala M’bala, force est de constater que leur antisémitisme est flagrant, assez systématique et parfois outrancier. La question n’étant pas ce point critique mais bien plutôt de savoir comment ces deux personnes ont pu et peuvent encore parler et écrire. En effet, par le passé, d’autres individus (hommes politiques, écrivains) ont tenu de tels discours, voire bien en dessous de ce niveau de critique vis à vis de la communauté juive. Etant ni issu de l’extrême gauche, ni originaires du Cameroun, ni philo-islamiques (déclarés ou non), ces individus furent immédiatement et sans ambages condamnées financièrement et/ou judiciairement, éliminées socialement ou même physiquement, alors même que leur public ne comptaient que quelques dizaines ou quelques centaines de personnes.

Alors, la question que l’on peut se poser - par delà les soucis réels que rencontrent aujourd’hui le couple Soral/Dieudonné (2) - est de savoir si tout bonnement la « lenteur » des réactions étatiques/gouvernementales n’est pas due au fait que ces deux personnes manifestent une complaisance vis-à-vis de l’Islam, si ce n’est entameraient une action voilée (sic) en faveur de cette religion ; Dieudonné appelle cela la marche vers « la révolution islamique », appelant d’ailleurs publiquement les chrétiens à rejoindre ladite "révolution" (3). De son côté, Alain Soral dit travailler sur la question de « la convergence entre les textes sacrés » musulman et chrétien, ceci en faisant explicitement (Soral dixit) du prosélytisme en faveur de l’Islam (4). Toutefois, il doit y avoir en plus d’autres raisons à la lenteur des réactions officielles (5).

A Quenelle, quenelle et demie…

Un écrivain, antisémite notoire, a dit un jour que «  Lorsque les français monteront une ligue antisémite, le président, le secrétaire et le trésorier seront juifs ! ». Eu égard aux évolutions du monde, cet écrivain (6) a pu se tromper, en oubliant qu’ils pourraient être aujourd’hui simplement pro-islamique dans une société comptant un nombre important de musulmans culturels.

Alain Soral et Dieudonné M’bala M’bala agiraient peut-être avec l’aide discrète d’un Etat, lequel pourrait être l’Iran, et militeraient pour une « action téléologique islamique » ; le but recherché, par leurs propos et écrits, étant de circonvenir les « chrétiens civilisationnels » (7) afin que ces derniers rejoignent et embrassent finalement l’Islam, ceci tout en confortant les musulmans de France dans leur Foi mahométane.

Le Gouvernement français (et pas seulement lui d’ailleurs…) étant parfaitement à même de percevoir la mesure et l’impact de l’Islam aujourd’hui dans certaines portions de notre territoire national, on pourrait ainsi comprendre le désarroi dans lequel il se trouve face à l’attitude à avoir vis-à-vis du couple Soral/Dieudonné et ce malgré l’insistance des institutions juives de France. Par le passé, il s'agissait pour certaines raisons politiques de "ne pas désespérer Billancourt" ; aujourd'hui, pour d'autres raisons tout aussi politiques et idéologiques, il ne faut pas froisser Les Minguettes, Mantes la Jolie, Le Val Fourré, Les Mureaux, La Seine Saint-Denis, Trappes, Les Tarterets, etc.

Ne perdons pas de vue que la question de l’Islam n’est qu’un des points du problème que rencontre la France de 2014. Enlevez la composante musulmane de l’immigration présente sur notre territoire (première, deuxième et troisième génération), il reste néanmoins la part non européenne, par elle-même suffisante pour que notre peuple (« de race blanche, de tradition chrétienne » comme disait un certain Général innommable, selon les mots rapportés d’Alain Peyrefitte) disparaisse d’ici trente ans en tant que composante majoritaire.

Vigilance

Alors oui, critique vis-à-vis de l’Islam conquérant et revendicatif mais en tant que composante et composante seulement de l’immigration de masse non européenne (africaine sub-saharienne en particulier). Il n’y a pas à tomber pour autant dans un anti-islamisme rabique (8).

Ainsi peut-on éventuellement critiquer le couple Soral/Dieudonné mais ceci sans perdre de vue l’essentiel : la préservation des caractéristiques immémoriales de notre peuple, la sauvegarde de notre civilisation, de nos moeurs, de nos coutumes. Oui au sympathique discours anti-système, oui au discours anti-mondialiste, anti-atlantiste, anti-libéral, anti-capitaliste, oui à l'esprit potache, à l'humour franchouillard, etc. mais restons néanmoins vigilant au travail en sous main éventuel pour une culture étrangère à l’Europe européenne.

 

Post-scriptum : Je tiens ici à remercier une personne, laquelle m’a inspiré l’idée développée quelque peu dans le texte ci-dessus. Il s’agit de S**M**, un Breton exilé ponctuellement dans le Var...

 

Addendum : Il se pourrait que l'interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes en premier lieu et dans d'autres villes par la suite, soit moins due aux pointes antisémites/antisionnistes du spectacle "Le Mur" qu'à un des sketches du spectacle dans lequel Dieudonné dénonce les réseaux pédophiles d'une province du Sud de la France, réseaux où se vautrent en toute impunité et ignominie des représentants de la bienpensance et des notables (magistrats, policiers, etc.).

 

Notes :

(1) ™ : Trade Mark, ou marque commerciale d’usage.

(2) On ne peut nier les attaques dont ils sont l’objet (financièrement, physiquement, etc.)

(3) Cf. entretien de Dieudonné M’bala M’bala à la télévision iranienne SAHAR 1

(http://www.youtube.com/watch?v=1eFo4BEP6EY&list=PLB07E993D625A3A1D&index=16),

mis en ligne le 18 sept. 2011.

(4) Cf. entretien d’Alain Soral pour Algerie-Focus.com, publiée le 25 nov. 2013

(Cf. http://www.youtube.com/watch?v=23p8SZ7j9OU&sns=fb)

(5) Soral et Dieudonné doivent avoir vraisemblablement par devers eux « des biscuits » (lourds) sur le milieu du « showbiz », biscuits qui pourraient faire trembler nombre de personnalités connues, si jamais ils étaient utilisés, dévoilés…

(6) On aura reconnu ici Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline, dans Bagatelles pour un massacre, éditions Denoël, 1937, p. 174.

(7) « Chrétiens civilisationnels », ces chrétiens culturels, non vraiment pratiquant et croyant, comme le sont une grande partie des Français aujourd’hui malheureusement. De véritables chrétiens - des catholiques traditionnalistes, par exemple - ne pouvant succomber à ces sirènes islamiques même sympathiquement vernies.

(8) Souvent d’ailleurs issus de l’extrême gauche, d’une petite frange du judaïsme français, de l’atlantisme viscéral, voire de tout cela ensemble.

QUENELLES A L’ANANAS…