Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une prise d'otages s’est déroulée dans un café du centre ville de Sydney le lundi 15 décembre 2014. La chose a duré plus de seize heures avant un assaut des forces de l’ordre australienne. Dix-sept personnes étaient retenues par un homme armé nommé Man Haron Monis, iranien converti au sunnisme, réfugié en Australie en 1996. Trois personnes ont été tuées pendant l’assaut, dont le preneur d'otages.


Intervenant sur i-Télé (1), Mathieu Guidère, « islamologue » patenté (2) ne croit pas à la piste islamiste.

 

Pour cet universitaire (d’asile), c’est l’acte d’un individu isolé « qui souhaite mettre cet acte sur le dos des musulmans ». Notre « expert médiatique » - qui fut « tuteur académique » du fils de l’émir du Qatar à Saint-Cyr - privilégie en effet « la piste intérieure », dans la mesure où « le drapeau brandi par le preneur d’otages n’est pas celui de l’Etat Islamique ». Bref, selon Guidère, ce serait quelque chose comme un extrémiste de droite australien, voulant surfer sur la vague d’islamophobie en vogue sur l'île, ceci pour accuser les musulmans.

 

Malheureusement, Man Haron Monis (le preneur d’otages) ne correspond pas vraiment au portrait-robot de l’expert Guidère... Un peu comme le tueur de Montauban et de Toulouse (Mohammed Mérah) qui, souvenons-nous, selon certains journalistes, avaient « les yeux bleus sur un visage blanc » (TF1) avant qu’il ne soit identifié. Mérah n’était pas un « nazi », n’en déplaise à Nicolas Chapuis, journaliste au Nouvel Observateur (3).

 

Certes Monsieur Guidère, à Sydney, il ne s’agit pas du drapeau de l’Etat islamique ; et alors ? Etait-ce le drapeau du Zululand ? des fidèles de Bouddha ? d’une secte de Mongolie intérieure ?

 

Ce drapeau brandi par le preneur d’otages était le drapeau noir frappé de la Shahada : LE drapeau utilisé par tous les Jihadistes du monde entier (4). Si ce n’est pas une « piste islamiste », qu’est-ce que c’est ? une piste de danse ?

 

Allez, valsez donc Islamologue (de bois) et titulaire de doctorat (d’égout) !

 

Notes :

(1) Voir :

http://www.itele.fr/monde/video/sydney-mathieu-guidere-ne-croit-pas-a-la-piste-islamiste-104365

(2) Voir ses « titres » et ses compétences sur Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mathieu_Guid%C3%A8re

ainsi que sur son site internet :

http://www.guidere.org/index.html

(3) On se souvient des commentaires de ce « journaleux » sur twitter :

http://www.dreuz.info/2012/03/nicolas-chapuis-du-nouvel-obs-aurait-aime-quun-nazi-tue-les-enfants-juifs-de-toulouse/

(4) du Sahel à Mindanao, du Caucase au Nigeria.

 

Iconographie :

Mathieu Guidère :

http://www.elwatan.com/images/2011/04/29/actu2_450447_465x348.jpg

Les « experts » de claques, à la Mathieu Guidère, nous fatiguent !