Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Professeur Aymeric Chauprade, directeur des études de géopolitique au Collège interarmées de défense, a été limogé pour un de ses écrits - en moins de 12 heures - suite à une décision du Ministre de la défense Morin. Un scandale, une ignominie !

 

Professeur de géopolitique connu et reconnu tant en France qu’à l’étranger pour son esprit brillant et indépendant, Aymeric Chauprade a subi les foudres du lobby américain en France. Suite à la parution d’un article écrit par Jean Guisnel dans la revue Le Point, au sujet du premier chapitre du dernier ouvrage d’Aymeric Chauprade « Chronique du choc des civilisations » (1), Hervé Morin lors de son passage sur le porte-avion CDG, a fait part de son indignation devant les propos de Chauprade mettant en question la version officielle sur ce qui est survenu le 11 septembre 2001 à New-York et Washington. Apparemment le seul fait  de présenter les autres thèses existantes sur les attentats est interdit pour un enseignant chercheur en géopolitique au CID ; un professeur pourtant très apprécié par les stagiaires officiers supérieurs, français et étrangers.

 

Dans le contexte récent de retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, il apparait que le lobby pro-américain est plus que jamais attentif à ce que plus aucune voix indépendante - nationale en fait - ne se fassent entendre au sein des institutions d’enseignements en France et même plus largement, au sein de tous les corps de l’Etat. Cela s’appelle une chasse aux sorcières, une purge d’inspiration stalinienne, une mise en coupe réglée de nos institutions avant une dissolution totale de notre identité nationale.

 

Rappelons-le, si n’importe qui - fonctionnaire ou non, contractuel ou non - peut  attaquer, par exemple, la religion catholique (la seule et unique religion d’ailleurs attaquée sans vergogne), il y a des dogmes par contre auxquels on ne peut s’attaquer. Il y a ainsi désormais une seule et unique version sur les attentats du 11 septembre 2001 ; et le fait de dire qu’il existe d’autres versions est passible de discrimination, de renvoi, de lynchage médiatique, de mort sociale.


Le fait que la moitié de la planète ne souscrive pas à la thèse officielle US en question (et même aux Etats-Unis, plus de 45% de la population n’y croit pas !) ne semble pas déranger nos puissants du moment. Alors que les hérauts des « Droidlhom » vantent à tout crin les mérites de la démocrassie (2) et de la liberté d’expression, voilà un cas concret montrant bien les limites (ou le cœur même) du système.

 

La chose a été bien préparée, c’est sûr. Le sieur Guisnel n’est vraisemblablement, en définitive, que le banal petit instrument des lobbies puissants agissant en coulisse. Guisnel a été, semble-t-il, téléguidé par une clique, laquelle veut faire place nette et anéantir les dernières forces de résistance nationale dans ce mouvement à marche forcée vers l’américanisation totale de la France. Des groupuscules, en haut lieu, ont donc - par le biais du cas Chauprade - mis cette machination en route, en faisant bien savoir à qui a des oreilles, qu’il fallait à présent se tenir à carreau et ne plus faire état de propos « séditieux », entendez non américano-centrés. A bon entendeur salut, en quelque sorte.

 

Nous voilà ouvertement en système totalitaire - si tant est que l’on ne le savait pas encore - et toutes les forces de résistance nationale doivent plus que jamais serrer les rangs, faire bloc, utiliser les ressources des résistants, comme au temps de l’URSS, pour penser, communiquer et survivre.


Un proverbe chinois dit : « Garde ta bouche comme jarre scellée et tes pensées comme une forteresse ». La flamme sera toujours en veille quelque part et partout. Ils ne peuvent pas encore scanner nos esprits. Ils ne nous auront pas !


(1) Chronique-Dargaud, 240 pages, 31 Euros.

(2) il y a de la crasse quelque part dans ce système...

Ajout en date du 19 février 2009:

On doit se rendre sur le site suivant pour trouver de nombreuses informations dont une interview d'Aymeric Chauprade sur son "affaire"

http://soutien-chauprade.hautetfort.com