Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que la France oriente ou plutôt « occidente » de plus en plus sa politique étrangère et sa politique tout court d’ailleurs, l’horizon funeste d’un gouvernement mondial sous l’égide des Etats-Unis pointe.


Cette occidentalisation ou américanisation de la France se fait à tous les niveaux, et pas seulement politique. En économie, ce n’est pas nouveau, nous nous alignons jour après jour sur les standards US. Mais cela est vrai aussi dans le domaine culturel, spirituel et social. La France disparaît au profit d’un magma informe, prélude à la masse que deviendront les futurs « occidentaux », citoyen du « Gouvernement mondial », entendez américano-centré. Une masse déculturée, consumériste invétérée, sans passé ni us et coutume propre.

 

Apocalypse.jpg


Il est vraisemblable que l’OTAN - dont la France vient de réinvestir le commandement militaire intégré - sera un des instruments opérationnels privilégiés de ce gouvernement mondial ; en effet, il est fort à parier que cette organisation otanienne va développer son rôle politique à courte échéance (5 ans maximum), et va s’adjoindre de plus en plus de prérogatives politiques, d’ordre organisationnel, digne d’un traité constitutionnel (de l’acabit de celui qui fut rejeté par le peuple français et mais voté à une large majorité par nos députés).


Par ailleurs, il est presque certain que le premier « couplage » avec les Etats-Unis se fera conjointement par le biais des instances européennes (comme la très "démocratique" Commission européenne), lesquelles vont un jour prochain décider qu’il faut franchir le pas et modifier le traité constitutionnel pour mettre en lien juridique l’UE et les USA – mettre l’un en subordination à l’autre.

La crise engagée et à venir va bien sûr servir de prétexte à cet alignement politico-constitutionnel, à cette mise sous tutelle américaine de l’Europe, de la France.


Néanmoins, deux espoirs :
1) la crise semble telle, qu’un effondrement des Etats-Unis, avec une chute vertigineuse du dollar, est envisageable d’ici fin 2009.
2) si les Etats-Unis sont la Rome d'aujourd'hui, ce couplage politique (UE-USA) sera l'équivalent de l'édit de Caracalla de 212, la fin de l'hégémon.


Bientôt le rendez-vous... l'heure de vérité !