Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il a été entendu ici et là, au sujet du projet de loi relatif au dit « Mariage pour tous » - en clair la loi sur le mariage des homosexuels - que le gouvernement tentait par là de faire diversion, compte tenu du fait que d’autres sujets plus importants existaient et que sur ces derniers justement, rien n’était fait, vraisemblablement par incompétence et/ou inaction de l’exécutif.

Cependant, je crois que les tenants de cette analyse se trompent totalement. Qu’il y ait d’autres sujets tout aussi importants, voire plus importants, c’est certain (je pense notamment au grand remplacement en cours, à la grande déculturation en marche, etc.) ; toutefois, croire que le gouvernement fait et cherche par là, avec ce projet de loi, diversion, c’est une erreur totale.

Diversion 21 19 19---Road-Diversion-Sign webVous avez dit diversion ?

Pour les socialistes d’aujourd’hui, légiférer sur cette question sociétale est tout aussi important à leurs yeux - voire davantage - que de le faire dans d’autres domaines (ceux de l’économie, de l’emploi, de l’éducation, de la santé, etc.). C’est faire, je crois, une erreur totale d’appréciation que d’imaginer que, pour le gouvernement socialiste, cette loi destructrice de la cellule familiale traditionnelle, fondement même de nos sociétés, est juste dilatoire et secondaire. Tout au contraire, elle est essentielle et s’inscrit totalement dans la vision de la société de ces « socialistes » mondialistes : pour faire simple, la vision de Jacques Attali, celle du nomadisme généralisé, du métissage obligatoire et de la destruction de toute tradition (culturelle, religieuse, etc.) et de tout repère.

Pour ces « progressistes » d’un nouveau genre (c’est le cas de le dire), il faut absolument détruire cette idée que la famille, c’est un père une mère et des enfants (1). Ceci est pour eux un concept archaïque devant être éradiqué des esprits et dans les faits à plus ou moins long terme afin de faciliter l’avènement du « village global ».

Ainsi croire, comme certains (tels Marine Le Pen et quelques autres), que le but du gouvernement socialiste avec ce projet de loi est de faire diversion se méprennent totalement dans leur analyse.

La lecture des philosophes

La lecture des philosophes (Collection Jean-Jacques Monney, Genève)

Note :

(1) La volonté de détruire la famille traditionnelle est née dans l’idéologie des Lumières et dans Rousseau ; la Révolution française a commencé ce travail de sape. Ses descendants aujourd’hui ne se trouvent pas seulement au sein du Parti socialiste, faut-il le souligner, mais aussi parmi les libéraux dits de « droite ».