Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certaines personnes feraient mieux de se taire. C’est le cas  - une fois de plus - d’Alain Minc lequel s’est permis de tenir des propos incongrus sur le pape Benoit XVI suite aux propos de ce dernier sur l’accueil et le salut.

Chameau deblaterant 

Chameau déblatérant (non, ce n’est pas Alain Minc !)

Source : http://images.toocharger.com/img/graphiques/fonds_d_ecran/animaux/chameau__dromadaire/chameau.37316.jpg

 

Mais qu’a dit le souverain pontife, au juste, à l'issue de l'Angelus du 22 août 2010 ?

S'adressant aux pèlerins de langue française, comme il le fait chaque dimanche (soulignons-le aux journalistes ignares), voici in texto (1) ce qu’il a déclaré :


« Je salue cordialement les pèlerins francophones, en particulier les étudiants de la paroisse Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles, de Paris. Les textes liturgiques de ce jour nous redisent que tous les hommes sont appelés au salut. C'est aussi une invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines, à la suite de Jésus venu rassembler les hommes de toute nation et de toute langue. Chers parents, puissiez-vous éduquer vos enfants à la fraternité universelle. Que la Vierge Marie vous accompagne dans la préparation de la rentrée scolaire qui approche! Bon dimanche à tous ! ».

 

Benoit XVI

Benoit XVI, successeur au trône de Saint Pierre

Source : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c5/BentoXVI-28-10052007.jpg

 

On cherche ici en vain l’attaque « virulente et directe » à la politique menée ces derniers temps vis-à-vis des Roms (expulsés rappelons-le, - pour ceux qui l’ont été - sur la seule base du volontariat, avec pécule à la clef !). Une politique élyséenne, en fait, toute médiatique, comme il est de coutume chez le Président Sarkozy. L’action est menée contre un peuple blanc, contre des chrétiens, contre des ressortissants de l’Union Européenne. Quel courage vraiment !

 

Mais revenons au nabot ; non, pas celui auquel vous pensez, mais à l’autre, vous savez, le « conseiller officieux ». Invité à l’émission l' « Eté en pente douce », sur France inter, mercredi  25 août 2010, le pov’ Minc s’est littéralement « lâché » dans son langage habituel, faussement peuple, dans cette vindicte sauce « retour d’ascenseur pour bénéfices perçus », mâtinée lèche-Rolex, saupoudrée haine (genre Tribunal Militaire International de N***) :

 

«  J'ai envie d'exploser un peu. Ce pape allemand ? Parler comme il a parlé ? En Français ? (…) On peut discuter (de) ce que l'on veut sur l'affaire des Roms, mais pas un pape allemand. (…) Jean Paul II peut-être, pas lu. (…) Son insensibilité qu'on a mesurée quand il a réinstallé un évêque révisionniste, son insensibilité à l'histoire, dont il est comme tous les Allemands un héritier, non pas un coupable mais un héritier ».

 

Oui, c’est vrai, le Pape Benoit XVI est un héritier ; celui du trône de Saint Pierre, tout simplement.

 

Mais Monsieur Minc est lui aussi un héritier ; on aura la décence de ne pas dire de quoi…

 

 Note :

(1) Cf. : http://www.vatican.va/news_services/or/or_fra/text.html