Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Versailles, hôtel Pullman, 1er novembre 2011, entre 17h30 et 21h30 ; deux hommes, âgés de 30 à 35 ans, utilisent un passe et s’introduisent dans la chambre 136. Après avoir méthodiquement fouillé une valise, ils s’emparent d’un ordinateur et d’un téléphone portable Nokia avant de s'enfuir.

Notebook EADS A400M

Malgré les recommandations et actions de préventions conduites par la DCRI - à destination des administrations et des entreprises privées « sensibles » - tout le monde ne semble pas avoir retenu la leçon.

 

Le client de cette chambre visitée est un Anglais de 64 ans ; son ordinateur portable contenait des plans du système d'approvisionnement en fioul (au sol et en vol) de l'A400M…

 

Mais le groupe aéronautique EADS (Airbus, Cassidian, Astrium, Eurocopter) se veut rassurant : « Il est très rare que l'ensemble d'un plan soit stocké dans un ordinateur portable. Il s'agit plus souvent d'échantillons qui servent comme documents de travail. (…) La règlementation du groupe interdit à tout employé d'EADS d'avoir dans son ordinateur portable des données confidentielles. (…) L’ordinateur ne permet pas de se connecter à la base de données de la compagnie sans une clé codée que le propriétaire garde en permanence sur lui. Il y a aussi un mot de passe pour allumer l’ordinateur, mais les données ne sont pas cryptées ».

 

L’enquête de Police va, en un premier lieu, tâcher d’exploiter les images de la vidéosurveillance et également utiliser le témoignage de la victime.

Part-8-M-2010-001.jpgA400M au refueling...

 

Iconographie :

A-400M : http://www.a400m.com/Multimedia.aspx