Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a des personnes qui, bien que tenant des propos d’une orientation plutôt sympathique, n’en demeurent pas moins à la longue, fatigantes, voire écœurantes.

 

Personne ne le dit et je m’interroge donc de savoir ce qui m’insupporte chez une certaine personne, bien installée au demeurant dans le milieu des « experts » en géopolitique, et particulièrement sur le Proche Orient, fort courtisé des milieux nationaux, ami des Amiraux, coqueluche des maurrassiens d'Action Française, enfant chéri de la bien-pensance conservatrice catholique...

 

Le problème est peut-être culturel - cette personne en question étant un levantin ; un franco-libanais, précisément - et je crois avant tout que ce qui me rebute chez lui, c’est sa tournure d’esprit, sa phraséologie, sa logomachie même, dirait les mauvaises langues.

 

Oui, ce n’est pas le fond qui est le motif, je crois, du rejet mais bien la forme. Je ne l’ai pas lu, dois-je le préciser, mais seulement écouté à plusieurs reprises à la Radio et aussi lors d’une conférence ; par ailleurs, cet homme écrit également, en plus d’enseigner ici et là. Et je dois dire qu’il y a chez lui, quand il parle, quelque chose qui m'indispose, un je ne sais quoi de sirupeux dans son propos - souvent fort érudit, certes - , quelque chose à même d’anesthésier les esprits, de les rendre inopérant, de les étouffer (à l'instar des pâtisseries et confiseries orientales). Procédant souvent par accumulation, faisant du lien et encore du lien, phrase après phrase, mot après mot, il passe du coq à l’âne de manière subreptice, selon un principe téléologique qui m’échappe - peut-être est-ce le mode de pensée dit « oriental » ?

Confiseries orientales 

Cet homme semble, par la parole, éblouir un certain auditoire, enthousiasmer quelques esprits, en subjuguer d’autres. Personnellement, je suis hermétique à son mode de pensée, rétif à son désir - par trop flagrant à mon goût - non seulement de plaire mais aussi, je crois, de s'écouter.

 

Le fond, parfois, ne suffit manifestement pas à sauver la forme...

 

Iconographie :

Confiseries orientales :

http://data0.eklablog.com/vacancesenturquie/mod_article2238718_1.jpg?3890